Azurnacre-conciergerie.fr » Santé » Douleur arthrose : comment reconnaître cette maladie?

Douleur arthrose : comment reconnaître cette maladie?

Sommaire:

L’arthrose, un terme assez connu parmi vous, mais connaissez vous vraiment tous ce qui est relatif à cette maladie?

C’est en effet l’objectif de cet article, continuez donc votre lecture.

L’arthrose est l’un des problèmes rhumatismes, qui touche particulièrement le cartilage d’un corps qui connaît un vieillissement prématuré ou celui des gens agés.

Donc si vous ressentez une douleur vive à certain voir même chacun de vos mouvement, sachez que c’est votre cartilage qui n’est plus dans son meilleur état.

Reconnaître si vous êtes sujets à l’arthrose.

L’arthrose est une maladie presque asymptomatique, en effet elle ne se traduit que par des douleurs ressenties au niveau des différentes articulations, au niveau du cou, du dos ou du genou.

Alors comment distinguer l’arthrose d’une autre maladie?

Les douleurs arthrose sont :

  • vives et ressenties au niveau des articulations dès que vous bougez.
  • Calmées dès que vous êtes au repos.
  • Plus vives en fin de journée.
  • Capables de vous réveiller la nuit.

Ces points sont des indices qui vous indiquent que vous souffrez certainement d’une arthrose.

Quelles sont les causes des douleurs liées à l’arthrose ?

Le symptôme principal de l’arthrose est la douleur, qui est aussi le principal objet des traitements actuels, qu’ils soient médicamenteux ou non. Cette affection rhumatismale, extrêmement invalidante dans la vie quotidienne, provoque des douleurs chroniques ainsi que d’autres douleurs nettement plus intenses lors des poussées ou des crises aiguës d’arthrose.

Soulagement de la douleur : Quelles sont les thérapies contre l’arthrose ?

Sans consultation préalable d’un spécialiste, il est impossible de prendre en charge l’affection. Un diagnostic définitif ne peut être posé par un spécialiste qu’après un interrogatoire approfondi, un examen clinique et, si nécessaire, des radiographies. Une fois le diagnostic posé, un plan d’action adapté à votre pathologie et à votre mode de vie vous sera proposé.

En plus des thérapies potentielles, certaines modifications de votre mode de vie peuvent vous aider à vous sentir mieux au quotidien si vous souffrez d’arthrose. Par exemple, évitez de surmener les articulations arthrosiques en évitant de rester debout pendant des périodes prolongées. En dehors des poussées, une activité physique douce est conseillée, à condition que son intensité soit adaptée. Si vous êtes en surpoids, perdre du poids peut contribuer à soulager les articulations touchées. Avec l’aide d’un kinésithérapeute, des exercices de rééducation adaptés peuvent être utiles. Aides à la marche (cannes).

Selon les circonstances, des médicaments antalgiques, anti-inflammatoires ou anti-arthrosiques peuvent être administrés par un médecin.

D’autres traitements peuvent être proposés pour soulager la douleur du patient arthrosique lorsque la maladie atteint un stade avancé et que la gêne devient intolérable. C’est le cas notamment de la viscosupplémentation, des infiltrations de corticoïdes, voire de la pose chirurgicale d’une prothèse de hanche ou de genou.

Pourquoi l’arthrose est-elle si douloureuse ?

L’arthrose est une affection qui touche principalement le cartilage et la membrane synoviale des articulations. L’arthrose peut affecter les genoux, les hanches, les mains, les vertèbres lombaires, les poignets et les articulations du cou.

Notre cerveau doit être informé que « ça fait mal quelque part » avant que nous puissions ressentir de la douleur. Pour cela, il faut que les signaux des terminaisons nerveuses se déplacent de la moelle épinière au cerveau via les nerfs.

Or, comme le cartilage est dépourvu de terminaisons nerveuses, il n’est pas innervé. Cela suggère que l’arthrose, une affection affectant le cartilage, n’est pas douloureuse, bien qu’elle le soit ! Alors pourquoi l’arthrose provoque-t-elle des douleurs aussi atroces ?

Pour expliquer la douleur ressentie par une personne souffrant d’arthrose, deux points de vue sont avancés :

La douleur trouve son origine dans les tissus environnants fortement innervés, notamment la membrane synoviale, l’os qui se trouve sous le cartilage, les ligaments et/ou les tendons. Le cartilage contribue également à la douleur car, dès qu’il développe une maladie, les terminaisons nerveuses commencent à y proliférer. Néo-neurogenèse est le terme correct (genesis = formation, neuro = nerf, et neo = nouveau).