Azurnacre-conciergerie.fr » Lifestyle » Quelle est la meilleure manière d’apprendre le piano classique ?

Quelle est la meilleure manière d’apprendre le piano classique ?

Sommaire:

Vous avez envie de vous mettre au piano classique, mais vous avez toujours entendu dire que cet apprentissage devait démarrer dès le plus jeune âge ? Vous n’avez pas tout à fait tort car il est vrai que, dans la plupart des cas, il vaut mieux commencer le piano en étant très jeune, car à ce moment, on a beaucoup plus de facilités à emmagasiner des informations nouvelles et à apprendre.

Cependant, cela n’exclut pas le fait que l’apprentissage du piano peut se faire à n’importe quel âge, mais avec la méthode adaptée.

Et il se trouve que la méthode Bernachon s’applique parfaitement aux adultes et à l’apprentissage du piano classique.

L’apprentissage du piano classique avec la méthode Bernachon

Le piano est un instrument qui fait rêver, et ce, à peu près depuis qu’il existe.

De grands compositeurs et musiciens sont capables de faire ressentir toute une palette d’émotions dès lors même qu’ils s’installent derrière un piano.

Si cet instrument, le piano classique, vous fascine et vous intéresse, alors, vous n’avez aucune raison de vous dire que cela n’est pas fait pour vous. La méthode Bernachon permet en effet aux adultes d’apprendre à leur rythme.

  • En proposant des cours de piano classique qui sont progressifs.
  • En offrant une méthode en ligne complètement adaptée au rythme de chacun.

Comment apprendre le piano en autodidacte ?

Les erreurs à éviter lorsqu’on étudie le piano en autodidacte

Il est préférable de commencer par prendre conscience de la difficulté d’apprendre à lire la musique et à jouer du piano seul. Cependant, votre motivation est la raison pour laquelle vous êtes ici.

En plus de la rigueur, de la discipline et de la constance, vous avez également besoin de motivation.

 N’achète que des méthodes réputées !

Le matériel ne vous transformera pas instantanément en un pianiste compétent, c’est certain.

Ainsi, avoir un piano ou au moins un clavier/synthétiseur est la seule condition pour apprendre le piano.

Asseyez-vous derrière le piano et exercez les touches avec vos doigts avant d’acheter le dernier livre d’apprentissage du piano. Sans avoir jamais étudié la théorie musicale ou pris des cours de piano, vous connaissez probablement déjà un air.

Essayez d’apprendre à distinguer les sons aigus et graves en écoutant divers bruits, et essayez d’identifier à l’oreille des mélodies simples comme Au Clair de Lune, Tetris, ou la musique de Mario.

Les partitions gratuites en ligne sont à éviter !

La plupart des personnes qui veulent apprendre le piano de manière autonome ne souhaitent pas devenir des pianistes célèbres ; au contraire, elles veulent seulement interpréter quelques morceaux qu’elles aiment.

Il est alors facile de trouver rapidement la partition en ligne.

Cependant, les partitions gratuites comportent souvent des erreurs de rythme, de métrique, de notation ou de doigté. Vous courez donc le risque de vous tromper en transcrivant des fichiers midi !

Une partition achetée, en revanche, sera éditée par des professionnels et vous garantira une partition de piano de premier ordre.

N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel dans un magasin de musique.

Le non-respect des doigtés !

La plus grande erreur qu’un débutant puisse commettre est de ne pas respecter les doigtés sur une partition. Il s’agit des chiffres qui sont imprimés au-dessus ou au-dessous des notes. Pouce, index, majeur, annulaire et auriculaire correspondent tous à un doigt.

Malheureusement, ne pas respecter le doigté pendant les cours de piano est une erreur régulière. Bien que nous n’y fassions pas toujours attention, c’est crucial !

Si vous ne vous en occupez pas tout de suite, vous prendrez des habitudes indésirables et serez incapable d’atteindre la fluidité et la rapidité nécessaires sur certains morceaux. Votre capacité à apprendre le piano sera par la suite inhibée.

Oublier de faire le travail rythmique

L’apparence du métronome n’est pas son but ! Dès que vous maîtrisez vos premiers accords de piano, vous devez apprendre à l’utiliser.

Le rythme est vraiment crucial. Il sera ce qui sépare une performance réussie d’une présentation amateur typique.

Lorsque vous écoutez du jazz, de la pop ou du rock, c’est le rythme qui vous donne envie de taper des mains et de danser.

Les fausses notes sont également minimisées par le rythme. C’est utile, n’est-ce pas ?

La pratique de l’improvisation est essentielle si vous voulez vous améliorer, surtout en groupe !

Prenez donc l’habitude de travailler sur n’importe quelle partition en utilisant le métronome après l’avoir décodée, même si c’est extrêmement lentement.

Réagir de manière excessive

En tant que débutants, nous désirons souvent aller trop vite.

Il faut du temps pour devenir compétent en matière de piano et de théorie musicale, surtout si vous êtes autodidacte.

Essayez de ne pas jouer trop rapidement des morceaux trop complexes. Vous courrez le risque d’être démotivé et votre évolution restera la même.

Travaillez une main à la fois et maîtrisez un concept avant de passer au suivant.