Loi Pinel: comment vérifier son éligibilité ?

Depuis plusieurs années, vous pensez à des moyens pour réduire vos revenus fiscaux, mais que connaissez-vous de la loi de défiscalisation immobilière Pinel ?Sylvia Pinel, ancienne ministre du Logement, a voulu booster l’investissement dans les logements neufs et soutenir le secteur de la construction. Grâce au zonage, les investisseurs désignent les besoins immobilières d’un secteur géographique et ont ainsi l’assurance d'avoir facilement des locataires. Plusieurs régions de la France sont concernés, et principalement les grandes villes comme : Lyon, Toulouse,Paris,Nice, Lille.. où la demande de location est très forte.

En devenant propriétaire d’un logement neuf sous le dispositif Pinel, vous pouvez bénéficier d'une réduction d’impôt avoisinant les 63 000€. , une très belle somme à investir ailleurs.

N'oubliez pas qu'il vous ai obligé de présenter pendant combien de temps vous compter louer votre bien. La durée mise en location est de 3 ans et peut aller jusqu’à 12 ans. Sachez que la réduction fiscale peut être de de 6,12, 18 ou 21% et sera relative au montant de votre investissement ainsi qu’à la période de mise en location. Sachez également qu’un investissement en Pinel ne doit pas dépasser 300.000 euros Une fois la durée de location arrivée à terme, vous pouvez bien évidemment continuer de louer votre propriété, la revendre, ou en faire une propriété principale ou secondaire. .

Notre site sur la loi Pinel www.loi-pinel.pro vous en dira davantage sur le sujet

Vérifier son éligibilité

Pour pouvoir bénéficier des avantages fiscaux avec la loi de Pinel, il faut répondre à un certain nombre de critères dont :

  • Être un citoyen Français qui paye ses impôts.

  • Que le bien soit situé dans une zone Pinel., un critère très important puisque seuls les logements se trouvant dans ces zones là sont concernées

  • Que le coût de la location ne dépasse pas la somme calculée préalablement en prenant en considération : la zone, le montant investi, la surface du logement et son état.

  • Que le revenu des locataires ne dépasse pas un seuil donné.

Si vous répondez à tous ces critères, vous êtes éligibles au dispositif.